Vos talents

Mieux vous connaître pour faire des choix qui respectent votre personnalité et vos aspirations est le terreau de la motivation. Cela favorise le développement d’actions et de projets qui ont du sens et de la cohérence.

« Pars d’où tu es, sinon, tu n’arriveras nulle part ! « 
St François de Sales

S’appuyer sur vos dispositions naturelles, vos talents en situation de travail favorise l’épanouissement personnel mais aussi le déploiement de vos compétences.
Robert JOURDA, fondateur de l’Institut de la Vocation et auteur de La personnalité professionnelle a exploré durant plus de 30 ans le phénomène de la personnalité professionnelle en le reliant à la notion ancestrale de vocation.
Mon accompagnement s’appuie sur cette analyse de la personnalité professionnelle.

Quels sont les fondements de cette approche ?

A la source, une pulsion de vie et de transformation du monde :

  • Agir sur l’environnement est un besoin naturel et irrépressible de l’homme. Cela lui permet de répondre à la question existentielle : « quel sens a ma vie ? »
  • Avant même de comprendre le monde extérieur, les premiers gestes de l’enfant sont des gestes d’action sur son environnement.
  • Le jeu est l’activité fondatrice du développement de l’enfant et lui permet de se découvrir et de découvrir le monde. Il lui procure plaisir et intérêt à vivre et donne l’occasion et le moyen de changer le monde à sa façon.

Le travail comme action ayant besoin de sens

  • Le travail, comme activité et motivation naturelle d’agir est une application adulte du jeu.
  • Quand l’action parvient à changer quelque chose dans l’environnement, naît alors un « sentiment d’être » satisfaisant qui résout la question existentielle : « Quel sens a ma vie, à quoi sert ma vie » ?

La personnalité professionnelle : une composante innée de la personnalité globale

  • Cette personnalité émerge de mes besoins fondamentaux de transformation du monde. Ce qui m’est nécessaire pour vivre et ce à quoi j’aspire, voilà ce dont je suis particulièrement capable. Si j’ai besoin d’être accueilli, je serai capable d’accueillir; si j’ai besoin de comprendre, je serai capable de chercher et d’expliquer…
  • La personnalité professionnelle est sollicitée essentiellement en situation socioprofessionnelle, lieu d’exigence d’efficacité et de résultats.
  • Cette personnalité existe à la naissance comme un ensemble de dispositions naturelles différentes pour chaque enfant, différente de celle des parents et indépendante de l’éducation.
  • Elle demande un accompagnement parental qui en révèle et en encourage la singularité.

Ces quatre grandes vitalités efficaces et agissantes sont quatre formes d’intelligence ou d’énergie de transformation du monde :

  • L’élan pour structurer et maîtriser les situations, ou vitalité normative, qui trouve sa source dans le sens de la loi, la rigueur et la norme.
  • L’élan pour imaginer, créer et risquer des situations nouvelles, ou vitalité émotionnelle, qui s’enracine dans la conscience et la sensibilité à l’humain, au vivant et à la nouveauté.
  • L’élan pour analyser et comprendre logiquement le monde, ou vitalité conceptuelle. C’est la compréhension abstraite du monde et de ses logiques qui puise dans le besoin de tout comprendre et tout expliquer.
  • L’élan pour transformer concrètement le monde, s’y adapter et produire, ou vitalité qui puise dans un sens concret et affiné du réel.

L’instrument de mesure Centre de Gravité Professionnel (CGP), mesure, pour chaque individu, l’intensité de chacune de ces quatre énergies grâce à un questionnaire test. Il identifie le point d’équilibre de ces forces et le représente graphiquement autour des quatre demi-axes. On dit, en raccourci, que c’est le CGP de la personne, il définit sa personnalité professionnelle.
Cet outil permet d’éclairer les dispositions naturelles pour des types de fonctions, tâches et responsabilités professionnelles.

Centre de Gravité Professionnel (CGP)

Centre de Gravité Professionnel (CGP)

Il dresse une typologie de 151 personnalités professionnelles possibles. Les noms de celles-ci ont été puisés dans le vocabulaire professionnel ou courant. Ils sont à prendre pour leur valeur d’image et non comme une qualification professionnelle.
Exemples : Animateur entraîneur, Réviseur, Réparateur avisé, Entrepreneur modéré, Créatif inspiré, …

L’analyse CGP a la propriété de pouvoir détecter, par exemple, un scientifique capable de faire de la recherche fondamentale ou un futur créateur d’entreprise chez un quasi illettré, car il n’interroge pas la personne sur ses goûts conscients. Ce qui est détecté est bien un potentiel qui ne dépend pas de l’éducation reçue.

Cette grille d’analyse, étayée par d’autres informations récoltées grâce à des échanges, favorise la compréhension de vos moteurs d’action et de vos talents naturels en situation de travail.
Elle permet aussi l’identification d’éléments qui peuvent constituer des freins dans le processus d’autodétermination et d’orientation.

Cette approche vous offre des repères pour mieux cerner les univers professionnels propices au développement de vos talents et éclaire ainsi des chemins pour déployer votre performance et le plaisir d’agir.

> Téléchargez la grille au format PDF

La vocation

  • Du latin vocare : « appeler », la vocation a souvent désigné un appel, celui de Dieu.
  • Aujourd’hui ce mot est utilisé dans un sens plus large pour désigner des personnes qui ont entendu un appel intérieur irrésistible pour une mission particulière : humanitaire, professionnelle, scientifique, etc…
  • La vocation c’est être à l’écoute de ces forces anthropologiques qui nous traversent et nous poussent à agir et à transformer le monde qui nous entoure.

« Le plus grand bien que nous fassions aux hommes n’est pas de leur communiquer notre richesse, mais de leur révéler la leur. »
Louis LAVELLE, philosophe français.

« Pour moi, le meilleur de nous, c’est l’essence créatrice de notre être profond. Cet élan créateur qui nous pousse à avancer depuis toujours – depuis notre naissance – et qui cherche à s’exprimer à travers nos talents, nos habiletés. Chez beaucoup, cette puissance créatrice est inhibée, et il s’est créé un écart entre soi et son être profond. (…) Ce trésor intérieur, véritable ferment de notre créativité et de notre singularité, le psychanalyste nous invite à ne pas l’abandonner, mais au contraire à le faire fructifier. »
Pascale Senk présentant « Le meilleur de soi » de Guy CORNEAU (Auteur québécois d’essais populaires en psychologie et en développement personnel.)